Le Pontiac Silverdome Stadium : un lieu emblématique plein d’histoires

Le Pontiac Silverdome Stadium, situé dans la ville de Pontiac, a été un site incontournable pour les amateurs de sports et de divertissement pendant des décennies.

De l’équipe de football américain des Detroit Lions à des événements majeurs comme le WrestleMania III ou les concerts de groupes légendaires tels que Led Zeppelin ou The Who, ce stade a vu beaucoup d’action au cours de sa vie. Pour tous les passionnés de sport et de culture, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cet incroyable lieu.

Un peu d’histoire du Pontiac Silverdome Stadium

Inauguré en 1975, le Pontiac Silverdome était à l’époque le plus grand stade couvert du monde. Il a été financé principalement par la ville de Pontiac, qui fut autrefois le centre mondial de production automobile et abritait une Pontiac Firebird V6. Cet édifice colossal pouvait accueillir plus de 80 000 spectateurs et fut le lieu de nombreux exploits sportifs et artistiques marquants.

Le Pontiac Silverdome disposait d’une toiture gonflable en fibre de verre et résistante aux intempéries, maintenue grâce à la pression de l’air à l’intérieur du stade. Cette technologie, relativement nouvelle à l’époque, a permis d’organiser des événements tout au long de l’année sans craindre les conditions météorologiques.

L’ère des Detroit Lions :

Le Pontiac Silverdome est surtout connu pour avoir abrité la franchise des « Detroit Lions », pendant plus de 27 ans. De 1975 à 2001, ce stade fut en effet le terrain de jeu des Lions et de leurs rivaux dans la NFL.

Tout au long de ces années, le Silverdome a accueilli de nombreux matchs emblématiques et mémorables. Parmi ceux-ci, on peut citer le match du Thanksgiving Day en 1997 lorsque le joueur vedette : Barry Sanders, a marqué 3 touchés et accumulé 216 yards à la course face à son grand rival Brett Favre et ses Packers. Le stade a également été sélectionné pour accueillir le Super Bowl XVI en 1982 lors duquel les San Francisco 49ers ont remporté leur première victoire historique.

Lire  Club Maserati France : passion et partage autour de la célèbre marque italienne

La fin d’une ère : la démolition du Pontiac Silverdome

L’abandon progressif du Pontiac Silverdome s’est opéré dès lors que les Detroit Lions et les autres événements sportifs ou culturels ont changé de lieu pour se produire au Ford Field, situé au cœur de Detroit depuis 2002. Malheureusement, faute de projets rénovateurs et d’accords locaux, ce monument emblématique a été laissé à l’abandon pendant des années, avant d’être finalement démoli en décembre 2017.

La démolition en vidéo du Pontiac Silverdome :

Historiquement : lieu aux multiples facettes

Mais le Pontiac Silverdome n’était pas seulement un sanctuaire pour les amateurs de football américain, puisqu’il recevait également un grand nombre d’autres rencontres sportives et de divertissements.

Basketball et soccer

  • De 1978 à 1988, le stade fut également l’un des lieux de résidence de l’équipe de basketball NBA des Detroit Pistons.
  • Le Silverdome a accueilli plusieurs matchs lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1994, permettant ainsi aux États-Unis d’organiser pour la première fois cet événement majeur dans le monde du soccer.

Un lieu de rassemblement pour les motards et les amateurs de sports mécaniques

Le Pontiac Silverdome était également un site prisé pour les compétitions de motocross et de Monster Truck. Des milliers de spectateurs venaient assister à ces shows spectaculaires où les bolides s’affrontaient dans des courses endiablées.

Des concerts légendaires au Pontiac Silverdome

Le Silverdome a également été un haut lieu de la scène musicale internationale. De nombreux groupes et artistes mondialement connus se sont produits sur la scène du stade, le faisant vibrer sous leurs notes envoûtantes et leurs solos déchaînés.

Les performances marquantes

  1. En juillet 1977, Led Zeppelin a donné un concert historique devant près de 76 000 fans déchainés.
  2. The Who a quant à eux joué lors de leur tournée « The Kids Are Alright » en décembre 1979.
  3. Elvis Presley y a également effectué une performance remarquée en septembre 1974.
  4. En septembre 1987, U2 a fait vibrer le stade avec son concert de la tournée « The Joshua Tree Tour »

Sans oublier WrestleMania III

Le 29 mars 1987 restera à jamais gravé dans l’histoire du Silverdome. Ce jour-là, le stade accueillait WrestleMania III, un événement majeur dans le monde du catch. Plus de 93 000 spectateurs ont assisté aux affrontements légendaires entre Hulk Hogan et André the Giant ou Ricky Steamboat et Randy Savage. Ce fut l’un des plus grands moments dans l’histoire du catch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *